fbpx

Un repas partagé : Mama Lo’s Bakery and Kitchen aide à nourrir les personnes dans le besoin

De nos jours, partager un repas c’est un luxe réservé à ceux qui habitent ensemble sous un même toit. L’époque des soupers en famille qui s’étend en soirée ou des sorties aux restaurants semblent être une époque lointaine. La COVID-19 a mis un bémol sur tous nos plans sociaux et communautaires. Mais, de partager un repas avec quelqu’un ne doit pas nécessairement être une grande sortie avec tous vos amis. Chef Stephanie Lo démontre que vous pouvez partager un repas avec des personnes désavantagées et rassembler la communauté avec la nourriture délicieuse cuisinée avec le cœur.

Stephanie Lo est la propriétaire de Mama Lo’s Bakery and Kitchenune petite opération de restauration situé à Toronto, en Ontario. Elle garantit « les aliments les plus frais qui soient » à ceux qui passent une commande sur son site web. Lo travaille dans l’industrie des aliments et boisson depuis plus que 20 ans et a tombé amoureuse de la cuisine pendant ses études au Collège Georges Brown. « Pour être honnête, j’ai toujours été intéressée par la cuisine » dit Lo. Son père est un chef cuisinier, et elle a passé beaucoup de temps en regardant les émissions de télé sur la cuisine, comme Yan Can Cook. Stephanie dit qu’il y a trois raisons pour lesquelles elle aime cuisiner — « J’aime la nourriture et je la respecte, la façon dont elle rassemble les gens et comment elle peut guérir les gens. » Elle a combiné son amour de la cuisine avec sa passion pour aider les personnes dans le besoin.

Depuis 10 ans maintenant, Stephanie soutient sa communauté et les personnes dans le besoin en partageant son amour de la cuisine avec les familles à faible revenu. À l’occasion des fêtes comme Noël, le Nouvel An, et Pâques, Stephanie fait preuve de générosité en préparant des repas pour les campements du centre-ville de Toronto. Elle croit qu’il faut préparer des repas pour les gens comme on le ferait pour nos proches. « Donnez avec le cœur, sans égoïsme », dit-elle. À Noël 2020, elle a contribué son propre argent et plus de 15 000 dollars de dons à la préparation de milliers de repas pour les personnes souffrant d’insécurité alimentaire à Toronto et elle espère faire de même à Pâques. Pour Stephanie Lo, cuisiner est sa façon de redonner à la communauté qui l’a toujours aidée.

Stephanie Lo a personnellement vécu l’insécurité alimentaire : elle s’est retrouvée seule dans une maison froide, sans rien à manger, sans argent et sans savoir où et si elle allait trouver son prochain repas. Une histoire courante parmi les personnes en situation d’insécurité alimentaire. « Je pourrais très bien être là-bas avec nos frères et sœurs qui vivent dans les campements », dit-elle. En raison de la quarantaine et ses répercussions dans le secteur de l’alimentation et des boissons, Stephanie a perdu son emploi. Et bien qu’elle ait traversé des moments difficiles, son esprit charitable continue d’aider les autres en partageant des repas avec sa communauté et « continuera à le faire chaque année jusqu’à ce que je ne puisse plus le faire », dit Lo.

Si vous souhaitez aider ceux qui souffrent d’insécurité alimentaire, vous pouvez faire un don au programme de Pâques 2021 de Stephanie Lo. Son objectif est de fournir 1 000 repas supplémentaires aux campements de Toronto. Pour obtenir plus d’informations, contactez mamalosbakeryandkitchen@gmail.com our obtenir plus d’informations.

Stephanie continue également d’aider des organisations à but non lucratif, notamment Farmwork to Feed Canada, et s’est empressée de nous aider à élaborer des recettes faciles à préparer avec des ingrédients canadiens de saison. Des recettes comme celle-ci contribuent à la sensibilisation de l’impact de la COVID-19 sur la sécurité alimentaire de tous les Canadiens. Elles mettent également en lumière l’amour que nous portons aux ingrédients cultivés par des agriculteurs canadiens. Cette semaine, pour célébrer la Journée de l’agriculture du Canada, Stephanie Lo prépare une soupe à l’oignon avec des oignons jaunes cultivés au Canada — un ingrédient polyvalent, humble et abordable.

La soupe à l’oignon est un plat classique dans la ville de Québec, mais dans la plupart des autres régions du Canada, c’est un mets délicieux qui suscite l’obsession. Cette soupe grasse et savoureuse pleine de fromage s’imprègne des délicieux morceaux de pain et vous fait saliver pour une autre portion. Pour Stephanie Lo, ce plat lui rappelle des souvenirs de repas au restaurant avec sa mère décédée. Ce plat peut être préparé avec de simples ingrédients facilement disponibles et il fait ressortir les meilleures saveurs des oignons. « L’étape la plus importante de ce plat est la caramélisation des oignons », explique Stephanie Lo, « plus ils sont bruns, plus leur saveur est douce et robuste. »

Lorsque vous achetez des oignons, choisissez ceux dont la peau est ferme, brillante et mince comme un tissu. Les oignons qui sont décolorés ou qui ont des taches molles et humides ne sont pas frais. Conservez-les dans un endroit frais et sec pendant quatre semaines au maximum. Ne les rangez pas à côté des pommes de terre, car elles font pourrir les oignons. Trop de lumière rendra le gout d’oignon amer. Tout comme leur cousin l’ail, les oignons présentent des avantages similaires pour la santé. Les composés sulfurés présents dans les oignons sont soupçonnés d’avoir des effets positifs à court terme sur la réduction de la pression artérielle et du cholestérol. Ils contiennent de la vitamine C, de la vitamine A et du chrome, qui aident les cellules à répondre à l’insuline.

Stephanie Lo dit :

La soupe à l’oignon est délicieuse. Elle est consistante et apaisante. Ajoutez les champignons, utilisez la baguette, utilisez n’importe quel fromage si vous voulez ! Il y n’a pas de bon ou mal façon de cuire une soupe à l’oignon. Simplement, rendez la justice à l’oignon majestueux. 

Soupe à l’oignon québécoise de Stephaine Lo

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 1  heure
Portions : 8

  • 6 larges oignons, tranchés
  • 2 boites (900 ml) de bouillon de bœuf
  • 2 tasses de vin blanc
  • 1 gousse d’ail, émincé
  • 1 moyenne échalote, tranchée
  • Sel
  • Poivre
  • 2 cuillères à soupe de beurre
  • 1 cuillère à soupe de l’huile d’olive extra-vierge
  • 2 tranches de fromage suisse
  • Des croûtons — j’ai utilisé des croûtons à l’ail
  • Thym pour la garniture (facultatif)
  • 1 feuille de laurier

Onion Soup ingredients onions, cheese, croutons

Préparation du bouillon

  1. Chauffez une grande casserole à feu moyen avec une cuillère à soupe d’huile d’olive extra-vierge et deux cuillères à soupe de beurre.
  2. Placez l’ail haché et les échalotes tranchées dans la casserole et faites-les caraméliser jusqu’à ce qu’ils prennent une couleur brun foncé — plus ils sont bruns, mieux c’est, plus ils sont sucrés.
  3. Ajoutez 2 tasses de vin blanc pour aider à réduire — laisser mijoter pendant 15 minutes.
  4. Versez 300 ml de bouillon de bœuf
  5. Ajoutez la feuille de laurier
  6. Portez les ingrédients à ébullition
  7. Ajoutez le sel et le poivre au goût
  8. Baisser le feu et laisser mijoter pendant 30 à 45 minutes.
  9. Facultatif — ajoutez du félicule de maïs pour obtenir une texture plus épaisse (je la préfère plus proche de consistance d’un bouillon).

Sliced Onions Cooking

Dans le four — fromage et pain

  1. Versez le bouillon d’oignons dans un bol de service allant au four avec des croûtons et du fromage suisse.
  2. Placez le bol sous le grilloir du four à 350F pour 5 minutes ou jusqu’à ce que le fromage commence à bouillonner et à fondre.
  3. Retirez du four avec prudence

Croutons in onion soup broth

Garnir et déguster

  1. Saupoudrez de thym frais ou séché pour la garniture et savourez !

Stephanie Lo's French Onion Soup French Onion Soup

Les producteurs canadiens des oignons :

https://www.dominionfarms.ca/ – Bradford, Ont.
http://www.pier-c.com/en/ourfarm.php – Leamington, Ont.
http://bunnyfarm.ca/en/our-products/ – Saint-Hyacinthe, Québec.

Inspirez-vous avec nos autres recettes saisonnières!

Soupe de légumes d'hiver avec chili croustillant à l'ail

fr_CAFrançais du Canada